Vardavar, la Fête de l’eau en Arménie

Paysage au bord du Lac Sevan en Arménie

Grande célébration nationale, la Fête de l’Eau est LE rendez-vous de l’Eté en Arménie à ne pas manquer pour festoyer jusqu’au petit matin. Des festivités dans la joie et la bonne humeur à ne pas rater en Juillet lorsqu’on voyage en Arménie !

Les origines de la fête de l’eau en Arménie

Légende païenne

Le terme « Vardavar » découlerait du mot arménien « Vard » qui signifierait « rose » pour certains, et « eau » pour d’autres. L’expression, en elle-même, « Vardavar » pourrait se traduire selon l’expression se « couvrir de roses » et dans d’autres cas, « se couvrir d’eau ». Son origine et sa traduction exacte sont encore assez méconnues c’est pourquoi les interprétations peuvent différer. Malgré les équivoques du terme « Vardavar », l’eau, symbole de l’amour, et les roses, sont deux éléments étroitement liés dans la culture arménienne, notamment lors de la Fête de l’Eau.

Fête de l'eau Arménie

Les roses, symbole de la fête de l’eau

Une des origines possibles de Vardavar remonte à l’Antiquité et serait associée à Astghik, déesse païenne de l’amour et de la beauté, de l’eau et de la fertilité. Selon la légende, Astghik aurait été enlevée par Yahvan, dieu du royaume souterrain, répandant les ténèbres sur Terre. Sauvée par Vahagn, dieu du feu, Astghik répandit des roses afin de faire renaître l’amour et chasser les ténèbres pour toujours de la surface de la Terre.

Traditions Arménie

Rituels lors de Vardavar

Jusqu’à une époque récente et à la période de la floraison des roses, les Arméniens honoraient la déesse de l’amour en s’aspergeant d’eau. A la fin de la cérémonie religieuse, les mages aspergeaient les présents d’eau bénite. Puis, la déesse Astghik recevait, en offrande, les premiers épis de blé muris en Juillet, dans l’espoir que les champs ne soient pas abîmés par la grêle ou décimés par les sauterelles.

Au cœur des hautes montagnes, à plus de 3000 mètres d’altitude, les archéologues ont découvert de très grandes sculptures près des sources d’eau, appelées « vichap ». Poisson ou animal mythologique à tête de taureau, ces animaux ressemblent aux protecteurs et aux gardiens de l’eau à l’époque païenne.

Vichaps Arménie

Les « Vichaps », protecteurs et gardiens de l’eau

L’influence chrétienne

En 301 après J-C, une  fois proclamée Etat, l’Arménie a vécu une destruction massive de tous les monuments relevant de la religion précédente, ainsi que le bannissement de tous les symboles de la culture païenne. Cependant les vestiges de cette ancienne culture – où les éléments de la nature, l’eau, le feu, la terre et l’air, avaient une place particulière – ont survécu à travers le temps et les interdits.

C’est ainsi que la Fête de l’Eau s’est christianisée. Dans un premier temps l’Eglise Arménienne s’est appropriée cette fête populaire en souvenir du Déluge et des colombes de Noé. Puis, pendant le règne de St Grégoire Ier l’Illuminateur, Vardavar fut associée à la Transfiguration du Christ. La Transfiguration représente une étape importante dans la religion chrétienne. Le Christ aurait changé l’aspect de son visage, dévoilant son caractère divin aux apôtres.

Stèles chrétiennes Arménie

Stèles représentant la chrétienté

A partir de ce moment, St Grégoire Ier l’Illuminateur fit de Vardavar, la Fête de l’Eau ou encore la Fête de la Transfiguration, une des fêtes religieuses les plus importantes d’Arménie et fut incluse dans le calendrier chrétien.

Ce rite Arménien s’est nourrit de légendes et de croyances au cours du temps et de la culture arménienne. Dans la tourmente religieuse, cette tradition a néanmoins perduré et continuera de perdurer, symbole de l’amour et de la joie de vivre.

Les traditions de Vardavar

La Fête de Pâques inaugure toute une série de fêtes religieuses et laïques qui illuminent le Printemps, l’Eté et l’Automne : La Pentecôte, Vardavar (la Fête de l’Eau), l’Ascension (La bénédiction du raisin), le Festival de la Tolma (le plat national arménien), le Festival des Barbecues, la Fête du Vin et la Fête d’Erevan. La célébration de ces fêtes représente un mélange de traditions païennes et chrétiennes, en mêlant mode de vie moderne et traditionnel.

Arménie traditions fête de l'eau

Chants arméniens, entre traditions et modernité

De nos jours, la Fête de l’Eau dure 3 jours et a lieu 14 semaines après Pâques. En conséquence, la date de l’événement varie d’une année sur l’autre. Vardavar est célébrée un dimanche de juillet donnant lieu à des jeux d’eau dans tout le pays, toujours dans la joie et la bonne humeur. Après la messe, les Arméniens, sans distinction aucune, s’arrosent avec des seaux, des cruches, des bouteilles et autre récipient. Un vrai spectacle de réjouissance et d’allégresse, mêlant les rires des enfants à ceux des adultes !

Fête de l'eau Arménie

Célébrer Vardavar dans la joie et la bonne humeur

La cérémonie de la bénédiction de l’eau accompagne aussi la célébration de Noël en Arménie : l’eau est posée sur l’autel dans des marmites volumineuses avant la messe. A la fin de la messe, elle est bénite puis distribuée aux personnes présentes.

Fête de l'eau Arménie

Portrait de jeunes voyageurs en Arménie

N’hésitez donc pas à vous joindre à la fête si vous planifiez un voyage en Arménie en Juillet ! Et vous pouvez imaginer que par la chaleur de Juillet, la fraîcheur de l’eau est des plus appréciables !

Envie d’assister à la fête de l’eau en Arménie ? Découvrez les voyages équitables & solidaires en Arménie de Vision du Monde !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *