Alberto, notre partenaire mexicain au grand cœur

Mexique, Alberto

Alberto, notre partenaire local au Mexique, nous livre son témoignage touchant de sa rencontre avec le monde du tourisme et Vision du Monde. La richesse de son récit transmet à la perfection l’image du guide tant apprécié de nos voyageurs solidaires qu’il accompagne !

Ton identité

Alberto, qui es-tu ?

Je suis né à Mexico, capitale de mon pays, à une époque très agréable, où j’ai pu profiter de mon enfance et de ma jeunesse dans une ville encore peu peuplée et où les enfants jouaient au football dans les terrains voisins au milieu des vaches.

Ma famille se compose de Miguel Angel, mon père décédé l’année de mes 8 ans, et ma mère Leticia Montemayor, une femme douée d’extraordinaires qualités personnelles, culturelles et artistique (excellente pianiste), politique, sociale, etc. Avec un sentiment très fort de la famille, et grâce à de multiples efforts, elle a éduqué la fratrie à devenir des personnes positives et généreuses. Nous sommes 6 frères et sœurs, je suis le cinquième. Principalement à cause du décès de mon père, elle nous a enseigné depuis notre plus tendre enfance la solidarité intrafamiliale, devenue une valeur très importante dans ma vie.

La ville de Mexico offrait un large éventail d’options dans les sports, la musique, la culture, l’histoire, etc. J’ai vécu trois grands événements internationaux de près : les Jeux Olympiques en 1968, les Coupes du Monde de Football en 1970 et 1986… c’est comme ça que j’ai mis le pied dans l’industrie du tourisme, en travaillant lors de ces événements pour des sponsors japonais.

Voyage solidaire à Mexico

Dans la ville de Mexico

Je suis marié, avec la femme de ma vie, María de Jesús Oros, que j’ai rencontré à l’université, et qui se consacre à l’enseignement au niveau du premier cycle. Ensemble, nous avons formé une belle famille, en mettant au monde deux enfants. Carlos Alberto, l’aîné, qui travaille dans le commerce international, et Jessica, spécialiste en psychologie organisationnelle au sein du Département des ressources humaines d’une grande entreprise. Elle est mariée, avec mon beau-fils Samuel, et ils ont un bébé Inès, qui rend toute la famille gaga !

Pourquoi as-tu choisi de travailler dans le domaine du tourisme ?

J’ai étudié à l’école primaire et secondaire à l’Institut Mexique, écoles de haute réputation. J’ai eu la chance d’étudier à l’étranger. Après le lycée j’ai passé une année à Vancouver, au Canada, dans un pensionnat jésuite afin d’apprendre la langue anglaise. Ceci m’a permis, à mon retour au Mexique, à 15 ans, d’intégrer l’industrie du tourisme en travaillant pour le magasin de souvenirs de l’Hôtel Montecasino, célèbre à l’époque dans le quartier le plus animé et chic de la ville : la Zona Rosa. À ce moment-là, je travaillais en parallèle de mes études. J’ai évolué petit à petit au sein de l’hôtel, d’abord à la réception puis à la caisse.

Convaincu que le tourisme était mon destin, je suis allé à Bruxelles, en Belgique, pour apprendre le français, pendant 10 mois à l’Université libre de Bruxelles. De retour au Mexique, j’ai continué à travailler dans l’hôtellerie, avant d’être invité à travailler pour une agence de voyages et conduire des groupes de Mexicains à l’étranger. J’ai continué de combiner le travail avec les études jusqu’à l’obtention de mes diplômes en Administration d’entreprise, en histoire et de guide touristique.

Depuis toujours, mon objectif principal est de rencontrer des gens de différentes nationalités, de différentes cultures, de découvrir et faire découvrir des villes merveilleuses, des lieux extraordinaires, des cultures fascinantes, étonnantes et inattendues. Apprendre à connaître la géographie, l’histoire, les coutumes, la cuisine, les vêtements, les danses, la politique, l’économie, etc. d’un pays est, pour moi, un véritable privilège. Accéder à toutes ces opportunités, au travers des groupes de touristes, me donne l’occasion d’apprendre en permanence et d’offrir aux voyageurs un aperçu réel et intéressant des lieux visités. Grâce à ma passion pour la lecture et l’apprentissage quotidien, je me fais toujours un plaisir à rechercher et donner les informations les plus récentes possible à mes voyageurs !

Partenaire local au Mexique

Alberto sur le site de Chichen Itza, Mexique

Ces expériences m’ont aidé de manière extraordinaire à façonner ma personnalité. Mon contact permanent avec des personnes et des lieux différents m’ont permis de développer les compétences nécessaires pour prendre des décisions dans chacune des situations auxquelles nous sommes confrontés tous les jours. Ainsi accumulées, les années de labeur très varié ont tissé mon histoire dans ce monde intéressant et passionnant du tourisme.

Ta relation avec Vision du Monde

Comment nous as-tu connus ? Pourquoi avoir rejoint la grande famille qu’est Vision du Monde ?

Il y a 6 ans, en 2011, le destin m’a fait rencontrer, par des amis communs, Laurent (gérant de Vision du Monde) et sa famille, en visite au Mexique pour le test d’un programme de voyages mis au point par une de ses étudiantes en tourisme durable. J’ai eu le plaisir de les accompagner personnellement en tant que guide / chauffeur dans mon minibus – nommé « Cathrina ». Ce fut l’une des rencontres personnelles les plus intéressantes et profondes de ma vie. Cette rencontre m’a fait découvrir mon propre pays, d’un autre point de vue que celui du tourisme classique. Un tourisme prenant en compte le monde, l’environnement et les populations locales comme des partenaires de voyage à part entière, un tourisme en interaction avec l’écologie et la participation sociale. J’étais subjugué d’un sentiment merveilleux. Nous avons vécu, durant près de trois semaines, au rythme des visites des lieux choisis pour prendre contact avec des sociétés coopératives, des communautés autochtones, des centres de projets d’écotourisme. Afin de concrétiser le programme et d’utiliser leurs installations et de nous familiariser avec leur mode de vie, d’organisation, la gastronomie et la vie familiale.

Alberto, partenaire mexicain

Cathrina, le minibus d’Alberto, sa grande fierté !

Je me sentais comme lors de la lecture du livre « Utopia », tellement vivant, tel les battements du cœur. Nous avons lors de ce voyage conversé longuement, aucune barrière linguistique ne se dressant entre nous. Ce qui nous a le plus touché, c’est cette impression de nous connaitre depuis toujours, d’être sur la même longueur d’ondes. Je n’en croyais pas mes oreilles, j’allais être en mesure de contribuer à des projets pour la conservation de la nature et de ses grands mystères, et de soutenir des groupes de personnes ayant des besoins profonds. Dans un pays comme le Mexique avec de telles fractures économiques et sociales, ont émergé une famille, un groupe de collaborateurs, des associations, etc., travaillant pour le compte de ces changements indispensables pour enseigner à notre peuple à tirer parti des ressources dont nous disposons.

Nous avons immédiatement commencé à travailler ensemble pour un voyage équitable et solidaire au Mexique, c’était comme une évidence. Suite à l’invitation de Laurent de collaborer sur ses idées, ce projet, et cette philosophie, j’ai rassemblé toute mon énergie et mon expérience pour faire avancer le projet. Un tournant au sein même de ma carrière touristique. Absolu, mais beau et très satisfaisant. Au travail ! Ainsi nous avons commencé à faire des ajustements, des changements opérationnels, les horaires, les prix, etc. Puis les premiers participants sont arrivés pour participer au prototype du programme. Une nouvelle découverte, des êtres tout à fait différents de la majeure partie des touristes de masse auxquels je me consacrais jusqu’à présent ! Ces touristes différents sont le « nerf de la guerre » de cette activité. Essayant à tout moment de satisfaire la curiosité de ces observateurs, pionniers du dernier programme dans le monde de Vision du Monde. Je me réjouis de les voir repartir heureux et satisfaits après deux ou trois semaines de cohabitation réelle avec mes compatriotes et moi-même.

Voyage équitable au Mexique

Alberto avec les habitants de Naha, Mexique

Au lieu d’une simple relation de travail, dès le départ, est née une profonde amitié avec Laurent, Véronique et leur équipe de travail. La famille, les amis et la religion sont les piliers de la vie et des valeurs du peuple Mexicain. Je viens m’intégrer dans une bien belle famille. Nous sommes amis et nous nous accordons une confiance mutuelle.

Ta vision du tourisme solidaire

Durant le voyage solidaire au Mexique, tu emmènes les voyageurs de Vision du Monde auprès d’une communauté. Pourquoi cette action solidaire ?

Grâce au programme de Vision du Monde au Mexique, et à beaucoup de travail, la coopérative des femmes Bolom Ton dans la communauté de Zinacantan dans l’État du Chiapas, a pu recevoir une subvention de la part de Vision du monde (et de ses voyageurs). Ce sont des tisserandes qui possèdent un savoir-faire ancestral. Elles fabriquent de nombreux ouvrages avec des motifs très caractéristiques de la région, mais aussi afin de diversifier leur activité, une boisson traditionnelle (déclinée en 16 saveurs délicieuses !). Les femmes de la coopératives habillent les bouteilles avec leurs costumes traditionnels, qu’elles peuvent ainsi vendre aux visiteurs de la région. Elles ont reçu la subvention comme un don du ciel et expriment une profonde gratitude pour Vision du Monde, ses collaborateurs et les voyageurs de Vision du Monde. Ces derniers profitent lors de chaque visite d’un repas traditionnel (ce sont aussi d’excellentes cuisinières !) et peuvent apprécier leur travail de tissage et ramener des souvenirs, dont l’argent profite directement aux travailleuses.

Action solidaire au Mexique

Projet de développement avec les femmes de Zinacantan

Je considère que cette rencontre et la relation qui en découle a été à tous les égards, l’une des choses les plus extraordinaires de ma vie (qui ont été nombreuses !). Je suis sûr qu’ensemble nous pouvons réaliser encore beaucoup de projets qui modifient positivement le tourisme, aussi bien pour les visiteurs que pour les communautés.

Ceci est un aperçu de qui je suis, mon expérience et ma philosophie au sujet du tourisme solidaire.

Un grand merci à Alberto, notre partenaire local au Mexique qui nous a beaucoup touchés par son témoignage riche et personnel.

Envie de découvrir les richesses des terres mayas avec Alberto ? Rejoignez-le sur nos voyages solidaires au Mexique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *