Le guide du tourisme solidaire

Guide du tourisme solidaire Vision du Monde

Si le tourisme responsable est un secteur en pleine expansion, la branche des voyages équitables et solidaires l’est tout autant ! Mais au juste, qu’est-ce que c’est le tourisme équitable et solidaire ? Pourquoi entreprendre un tel voyage ? Lisez noter guide du tourisme solidaire !

Le tourisme solidaire, c’est quoi ?

Les objectifs du tourisme solidaire

Le tourisme solidaire a plusieurs objectifs :

  • La rencontre entre voyageurs et populations locales, l’échange des cultures dans le respect des valeurs de l’autre
  • Le développement d’une activité économique locale bénéficiant aux populations
  • Le respect de l’environnement et la prise en compte des ressources locales

Loin des infrastructures touristiques classiques, le tourisme solidaire privilégie des voyages en petits groupes afin de permettre la rencontre entre les voyageurs et leurs hôtes. Mais au-delà de l’aspect social qu’il conserve, le tourisme solidaire c’est aussi faire profiter les populations locales des bénéfices touristiques que nous générons lorsque nous voyageons.

Dans la majorité des cas, le tourisme solidaire vise à financer des projets de développement – qu’on appelle également « action solidaire » – une partie du prix du voyage étant reversé à un organisme en charge de ces projets.

Au tourisme solidaire est souvent associé le tourisme équitable qui lui s’appuie principalement sur les bases du commerce équitable. Ce principe se greffe ainsi à l’aspect économique du tourisme solidaire, où est porté une attention particulière à la redistribution des bénéfices généré par le tourisme.Dans un spectre plus large, le tourisme équitable et solidaire s’inscrit parmi les valeurs du tourisme responsable où l’environnement est aussi un pilier important.

Voyage équitable et solidaire au Pérou

Femme péruvienne dans un champs, Pérou

Voyage solidaire, humanitaire et volontariat, quelle différence ?

Trop de voyageurs confondent le voyage solidaire et le voyage humanitaire ou le volontariat… Le voyage humanitaire consiste à se rendre sur un lieu et donner un coup de main en faveur d’une action solidaire comme par exemple la construction d’une école dans un village, etc. L’humanitaire et le volontariat s’appuient sur la participation physique à une action solidaire, tandis qu’un voyage solidaire se réfère plus largement à une participation financière à un projet grâce au voyage.

Il ne faut surtout pas confondre humanitaire et voyage solidaire !

Eviter les préjugés entre voyage solidaire et pays du sud dans le besoin

Tourisme solidaire ne rime pas forcément avec pays du Sud. Lorsqu’on pense « tourisme solidaire » et plus largement humanitaire pour certains, les pays du Sud sont les principales cibles associées. C’est une erreur ! Tous les pays du Sud n’ont pas besoin d’aide pour leur développement. Nous tentons à tout prix d’éviter l’équation « Pays du Sud = besoin de notre aide ».

Pourquoi voyager solidaire ?

Le tourisme se développe aujourd’hui dans un grand nombre de pays où le coût de la vie est moindre. Voyageurs occidentaux s’en réjouissent ! Mais ce tourisme à bas prix n’est pas sans conséquences sur les populations locales et leur environnement. Les complexes hôteliers polluent de diverses manières les paysages, les piscines utilisent l’eau au détriment des activités agricoles locales… Et les bénéfices ne profitent pas forcément aux populations sur place. Les modes de vie des locaux est également sous l’emprise d’un fort impact culturel, faisant de leurs traditions des produits de consommation.

Partir pour un voyage solidaire c’est découvrir une autre façon de voyager, aller à la rencontre de l’autre pour y découvrir sa culture, ses traditions, son mode de vide, son environnement… C’est aussi choisir un mode de voyage différent du tourisme traditionnel en choisissant des infrastructures et des activités touristiques qui non seulement permettent de contribuer à l’économie locale mais aussi de rencontrer les locaux.

Voyage équitable et solidaire

Rencontre avec les populations locales

Même si le tourisme équitable et solidaire conserve des travers du tourisme conventionnel, puisque rien n’est tout blanc ou tout noir, c’est déjà un geste pour nos hôtes et leur environnement.

Comment faire pour voyager solidaire ?

Si vous souhaitez entreprendre un voyage seul(e), vous pouvez optez pour le logement chez l’habitant ou les petits hôtels indépendants, mais évitez à tout prix les chaînes hôtelières. Il en va de même pour la restauration, privilégiez des repas préparez par vos soins avec des produits locaux, frais et de saison, ou bien des restaurants indépendants.

Si vous avez besoin d’un guide pour vous accompagner sur des sites ou durant votre voyage, préférez des guides locaux. Ils ont une connaissance de leur territoire implacable !

Fruits et légumes à Cuba

Charrette de légumes frais à Cuba

Si vous cherchez à ramener des souvenirs de votre périple, cherchez plutôt les pièces authentiques que vous ne retrouverez dans aucune boutique de souvenir standard. De cette manière, vous aurez plutôt affaire à des artisans indépendants dont les œuvres sont locales, faites maison (on ne parle pas forcément de nourriture !) et généralement uniques.

Si vous souhaitez partir en voyage organisé, de nombreuses agences se développent aujourd’hui dans le tourisme solidaire. Mais puisque vous êtes sur le blog de Vision du Monde, pourquoi ne partiriez-vous pas avec nous ?

Les engagements de Vision du Monde pour le tourisme solidaire

En quoi nos voyages sont-ils équitables et solidaires ?

Dans la mesure du possible, nos voyageurs sont – dans la mesure du possible – exclusivement en logement chez l’habitant. Pourquoi ? Parce que c’est en venant chez l’autre que nous en apprenons davantage. C’est un moyen qui nous paraît presque incontournable pour connaître l’autre, en savoir plus sur son mode de vie, son quotidien, sa culture, ses traditions, c’est une réelle immersion.

Hébergement chez l'habitant au Pérou

Hébergement chez l’habitant sur l’île d’Amantani, Pérou

Au-delà des hébergements, tous les guides avec lesquels nos voyageurs sont en relation sont des locaux, francophones lorsque c’est possible.

Nous veillons soigneusement à ce que tous nos échanges sur place se fassent avec des personnes locales. Nous nous rendons dans des pays où les prix sont relativement bas. Il nous paraît inimaginable que les ressources économiques que nos voyagent génèrent sur place ne reviennent pas aux communautés locales !

Voyager pour participer

Chacun de nos voyages est associé à un projet de développement solidaire que nous soutenons financièrement. 3 % du prix du voyage est reversé à une association, une ONG ou encore des villages pour le soutien d’une action solidaire sur place.

Nous faisons en sorte que le circuit de chaque voyage solidaire passe sur les lieux de l’action afin que vous, nos voyageurs, puissiez voir de vous-mêmes ce à quoi vous avez participé. C’est un élément du voyageur que nous tenons à conserver pour donner du sens à votre voyage solidaire…

Voyage solidaire en Mauritanie

Intervention dans une école en Mauritanie, Vision du Monde

Au Cambodge par exemple, nous soutenons un projet de développement pour la construction d’une école dans une région reculée. Le projet consiste en l’éducation des habitants à l’informatique et l’anglais. Ou encore au Maroc où nous participons à la réhabilitation de canaux d’irrigation…

Si cet article vous a incité à entreprendre un voyage équitable et solidaire avec Vision du Monde, contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *