Tunisie : Parc d’Ichkeul et site archéologique de Dougga

Moins fréquenté que le sud du pays, le nord de la Tunisie possède pourtant un patrimoine naturel et culturel très riche.
Il abrite non seulement certaines des plages les plus isolées de Tunisie, mais également de vastes forêts, des collines escarpées et des terres agricoles vallonnées, luxuriantes en hiver, dorées en été et semées de fleurs sauvages. Le nord tunisien est également riche de culture, où les ruines antiques mêlent styles architecturaux romain et byzantin.

Le lac Ichkeul

Le lac Ichkeul est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1980, mais il a été géré comme une réserve de chasse au moins depuis le XIIIe siècle. Le lac, les marais, les plaines inondables et les collines boisées abritent des sangliers, des chacals, des mangoustes, des porcs-épics, des renards et des loutres, mais le véritable attrait réside dans la grande diversité des espèces d’oiseaux. En hiver, les oiseaux d’eau migrateurs descendent dans le lac par dizaines de milliers.

Marécages d'Ichkeul

Les marécages sont un lieu idéal pour les oiseaux échassiers

Le lac Ichkeul est le dernier grand lac d’eau douce d’une chaîne qui s’étendait autrefois sur toute la longueur de l’Afrique du Nord. Caractérisé par un fonctionnement hydrologique très particulier basé sur une double alternance saisonnière de niveaux d’eau et de salinité, le lac et les marais environnants constituent une étape indispensable pour les centaines de milliers d’oiseaux migrateurs qui hivernent à Ichkeul.

Dougga, site archéologique classé à l’UNESCO

La ville de Dougga est située dans les montagnes intérieures de la Tunisie, à environ 550 mètres au-dessus du niveau de la mer, dans une région autrefois densément peuplée par les Numides. La ville a été l’une des capitales de Massinissa, un allié romain et l’un des prétendants à Carthage.
Dougga a été abandonnée lors de l’invasion vandale. Depuis lors, il n’y a plus qu’un petit village de l’autre côté des collines.

Le magnifique théâtre de Dougga date de 168 après JC. Il a été offert à la ville par l’une de ses familles les plus riches. Son état est si bon qu’il sert parfois aux concerts du festival de Dougga en été.

Théâtre de Dougga

Théâtre de Dougga

Le théâtre compte 19 gradins et peut accueillir 3 500 spectateurs. Il a été bâti sur la colline, ce qui a beaucoup facilité la construction.

La Tunisie, un lieu de rencontres et d’échanges

Vision du Monde a commencé à travailler en collaboration avec l’ONG Tetraktys en 2018. L’ONG soutient Tunisia Ecotourism et permet la rencontre avec les potières berbères de Sajnane, dans un centre artisanal réputé pour ses poteries, lors du voyage Entre culture et nature de Vision du Monde.

Potières travaillant artisanalement à Sajnane

Potières travaillant artisanalement à Sajnane

Ces poteries sont réalisées exclusivement par des femmes ; elles nous initient à leur savoir-faire, avant de partager un déjeuner traditionnel.

Vision du Monde vous propose un voyage équitable et solidaire dans le nord-ouest tunisien, une région d’une grande richesse naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *