Mongolie: Voyage équitable au pays des steppes

Présentation de la Mongolie et de son histoire

A l’occasion du lancement du nouveau voyage en Mongolie, Vision du monde vous propose une présentation de ce pays et de son histoire ainsi qu’un premier témoignage de voyageur parti sur un voyage de reconnaissance en Mongolie.


Aux sources du fleuve Amour qui sert de frontière à la Chine et à la Russie, la Mongolie se pose comme le cœur de la steppe d’Asie centrale. Ce pays qui fascine par ses paysages immenses, sa faune et sa flore abondante, ses yourtes, ses locaux, des nomades si accueillants et si souriants et qui fait parler d’elle avec sa cuisine… singulière et marquante!


« Dunes de sable, steppes verdoyantes et monastères impressionnants, la Mongolie est une terre sacrée. Un voyage enchanteur et hors du temps.”


C’est un pays en grande partie désertique et montagneux ; la Mongolie comprend cinq écosystèmes :

  • la steppe herbeuse dans la partie centrale (20 % du territoire) ;
  • le désert et la steppe désertique du Gobi au sud (également 20 % du territoire) ;
  • les hautes montagnes de type alpin ;
  • une région de steppe semi-boisée ;
  • au nord, la taïga, constituée, comme en Sibérie, de vastes forêts de pins et de mélèzes.

À l’ouest, la chaîne montagneuse de l’Altaï dépasse les 4 000 m d’altitude. Le point culminant de la Mongolie est le Kujten Uul (4 374 m). Le centre du pays est riche en pâturages où vivent les nomades. C’est une région de volcans éteints pouvant atteindre 3 000 mètres d’altitude. Une partie du pays est constituée de steppes. Les déserts couvrent 10 % de la surface du pays. Le désert de Gobi s’étend au sud. Le climat en Mongolie est fortement continental. Les températures peuvent atteindre 40 °C l’été et -40 °C l’hiver.

La MONGOLIE, une histoire tourmentée

L’histoire de la Mongolie, terre étendue habitée par des populations nomades très mobiles et ouverte sur ses puissants voisins, est faite – plus que partout ailleurs dans le monde – de conquêtes, d’unifications et d’alliances…

De nombreux tribus se sont tantôt affrontés et tantôt alliés pour partir à la conquête de terres.

La Mongolie préhistorique

L’histoire de la Mongolie remonte à 500 000 ans avant notre ère, comme témoignent des ossements trouvés dans le désert de Gobi.  Les sites les plus importants de Mongolie remontant au Paléolithique supérieur (- 40 000 à – 12 000 ans) se trouvent dans l’aïmag Boulgan, au bord de la rivière Kharaa et près d’Oulan-Bator, aux environs de Sar Khad.

Dans les steppes du nord de la Mongolie et de l’Altaï, des représentations de créatures cornues sont gravées le long de monolithes de granite appelés pierres de cerfs. Ces stèles dont certaines atteignent 4,50 m de hauteur, présentent aussi des ceintures équipées de flèches, de haches et d’outils de l’âge du bronze .Selon les spécialistes, ils ont été érigés entre 800 et 1100 av. J.-C

Les Xiongnu

En l’année 245 av. J.-C, et suite à l’affrontement contre le royaume chinois de Zhao, la confédération nomade des Xiongnu créée par Touman, s’installe dans la région de l’Orkhon et de la Selenga, en Mongolie actuelle.

Xiongnu est une confédération venue de l’actuelle Mongolie nomadisant dans les steppes entre le lac Baïkal et la Chine du Nord.

Les Xiongnu sont des semi-nomades, éleveurs de chevaux et de bœufs.

Dès le IIIe siècle avant JC, Les Xiongnu se lancent dans une rivalité contre leurs voisins du Sud, les Chinois, qui durera des siècles et justifiera même la construction de la Grande Muraille de Chine.

Les différentes tribus Mongoles prennent la suite des Xiongnu, se rassemblant graduellement jusqu’à donner naissance à un Empire d’une étendue et d’une puissance rarement égalées, au XIIIe siècle.

L’Empire Mongol (1206 – 1294)

L’histoire de la Mongolie est bâtie autour du modèle mythique de Genghis Khan qui, à la tête des tribus nomades réunifiées sous sa bannière, a conquis au XIIIe siècle le plus vaste empire que l’humanité n’ait jamais connue.

Ses successeurs ont conquis  l’Asie Centrale, la Chine, le Moyen-Orient, la Russie… Ils poussèrent à l’Ouest jusqu’en Autriche, le Japon à l’Est, la Birmanie au Sud, et allèrent même jusqu’en Indonésie.

L’Empire Mongol couvrira à son summum approximativement 33 millions de kilomètres carrés.
Cet empire commence à se détruire en 1368, avec la perte de la Chine.
Au XVIe siècle, sous le gouvernement d’Altan Khan, les Mongols se convertissent au bouddhisme tibétain.
Un siècle plus tard, ils tombent sous la domination des Mandchous. C’est à cette époque que remonte la rupture entre Mongolie Intérieure et Extérieure (l’actuelle Mongolie).

Indépendance et démocratie

Bénéficiant de la révolution chinoise de 1911 et de l’éviction du dernier empereur mandchou Puyi, la Mongolie proclama son indépendance le 1er décembre 1911 en tant que Mongolie autonome.
Une rébellion populaire conduite par Sukhbaatar a lieu en 1921. Elle se débouche
14 Septembre 1921 sur la Déclaration de l’indépendance de la Mongolie par Sukhbaatar.
La République populaire mongole fut proclamée le 26 novembre 1924.
Après la fin de la Guerre froide et la chute du communisme en Mongolie en 1990, le pays opta pour une constitution démocratique en 1992.

« La Mongolie est un pays qui séduit par son authenticité, l’hospitalité de sa population »

Témoignage du voyage d’Aline: étudiante partie en Mongolie avec Vision du Monde

 

Aline Piche, étudiante amatrice de voyages, particulièrement de voyages équitables et solidaires, est partie en voyage en Mongolie. Elle était déjà partie en Bulgarie et au Pérou avec Vision du Monde.

« La Mongolie m’a toujours fascinée avec ses grands espaces. J’avais toujours cette image des immenses steppes en tête mais je voulais savoir ce qu’il y avait de plus que ces steppes dans ce pays et je n’ai pas regretté ! »

« A Oulan-Bator, nous étions hébergés dans un hôtel mais partout ailleurs l’hébergement était dans des yourtes. Il y a 2 types de yourtes ; celles aménagées pour accueillir les touristes et celles où ils habitent les Mongols. Le niveau de confort varie entre ces deux types de yourtes mais l’authenticité reste la même. »

« Ce qui m’a marqué dans ce voyage c’était évidemment les immenses steppes. Tu te trouves entouré uniquement par des espaces verts à perte de vue. Parfois, une yourte apparait après plusieurs kilomètres inhabités. Les Mongols sont des gens très chaleureux et accueillants. Lors de notre passage, nous étions invités chez eux dans les yourtes et on nous a servi le fromage mongol (l’Aaruul)  et le thé au lait de yacks. »

 

« C’était un voyage tout en diversité, authentique qui ne vous laissera pas indifférent… »

« Pour décrire la Mongolie en quelques mots, je dirais un paysage exceptionnel, une expérience de pure découverte d’une culture, des traditions riches et des habitants très accueillants et chaleureux »

 

 

Envie de vivre cette expérience en Mongolie ? Rendez-vous sur notre site pour découvrir notre voyage équitable et solidaire en Mongolie!

Une réponse à " Mongolie: Voyage équitable au pays des steppes "

  1. Cialischeap dit :

    Coucou ton blog et ton article sont super ! Travaillant dans la communication, j’ai énormément de mal à me déconnecter. J’essaie de créer de petites habitudes dans mon quotidien afin d’enlever cette addiction. Par exemple, depuis quelques temps je m’interdit téléphone et ordinateur en soirée. Mais le seul moment où j’ai réussi à me déconnecter complètement, c’est quand je suis aller en Mongolie pour un voyage rando à cheval. Ça a été pour moi un grand moment de liberté, moi qui aime énormément l’équitation. C’était vraiment un bonheur d’être entre la nature et les chevaux. Je vais tenté de suivre tes conseils et ceux des commentaires. Merci pour ton travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *