A vélo sur les rives du Danube

Pendant quelques jours, Cécile et Roland sont partis pour un voyage à vélo en Autriche sur les rives du Danube. Découvrez ce récit de voyage à vélo en famille entre vignobles et villes historiques autrichiennes.

Itinéraire du voyage à vélo en Autriche

 

Du tourisme au cyclotourisme solidaire

Le tourisme à vélo où le cyclotourisme est une pratique qui consiste à découvrir des lieux, des paysages en utilisant la bicyclette comme moyen de locomotion.     Ce mode de transport et de voyage permet donc de se déplacer à son rythme, de profiter du paysage qui nous entoure et cela sans polluer.
Le voyage liberté à vélo sur les rives du Danube de Vision du Monde, a permis de nous déplacer à vélo, à notre rythme et en toute tranquillité. Pour ainsi pouvoir profiter pleinement de découvrir un lieu, un site, un paysage de manière écologique et responsable chaque jour durant notre voyage le long du « Beau Danube bleu » J.Strauss.

À la découverte des richesses du « beau danube bleu » j.Strauss

Le Danube long de 2850 km est un des rares fleuves à border autant de pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Croatie, la Serbie, la Bulgarie, la Roumanie, la Moldavie et l’Ukraine. Le Danube est le fleuve d’Europe qui possède le plus gros débit fluvial.
Tout comme le Danube, nous avons commencé notre périple en Allemagne à Passau, la « Venise bavaroise », fut le point de départ de notre épopée, sur le Danube, celle-ci nous a menés jusqu’à Vienne capitale autrichienne.  Durant ce voyage équitable et solidaire, nous avons traversé de nombreuses villes : telles que Linz, ville de Wolfgang  Amadeus  Mozart, où l’air de la symphonie de Linz parcourait telle une brise les rues du centre et venait ainsi enorgueillir l’art de vivre de cette ville culturelle aux charmes exceptionnels, élu en 2009 capital européenne de la culture par l’Unesco ; villages charmant et pittoresque tel que le village viticole de Weißenkirchen  et vallées verdoyantes aux paysages grandioses comme celle du Nibelungengau.

Les coups de cœur aux abords du fleuve

Pendant notre traversée «  sur nos belles machines », nous avons eu le temps de succomber aux charmes du « beau Danube bleu ».
Ainsi, la région de la Wachau nous a ensorcelés du fait de sa variété de paysages, nous avons pu apprécier la diversité des paysages naturels mais également ceux qui sont façonné par l’homme: vergers d’abricotiers, champs d’arbres fruitiers, magnifiques vignobles escarpés, vallons avec forêts clairsemées… Si la Wachau resplendie du fait de son charme naturel, elle offre également une richesse culturelle et patrimoniale importante : ruines médiévales, forteresses légendaires, églises gothiques, abbayes dont l’abbaye de Melk, abbaye bénédictine du XIIIème siècle  classé au patrimoine mondial de l’Unesco, monastères baroque et rococo, charmants villages, des châteaux triomphants aux styles variés. Après avoir visité cette contrée d’Autriche, nous n’étions plus surpris d’apprendre que la Wachau est une région classée sous l’éperon de l’Unesco au patrimoine culturel mondial.

Dürnstein, charmante petite bourgade « fortifiée nichée sur un éperon rocheux » au pied du Danube nous a littéralement charmés. «  Pour rejoindre cette petite ville médiévale, nous devons rejoindre l’autre rive du fleuve. Nous embarquons alors avec nos belles montures sur un « bac » pour une traversée mémorable du Danube. Arrivés à bon port, nous profitons de ce moment pour visiter Dürnstein » : les ruines de la forteresse ou le roi  Richard Cœur de Lion fut emprisonné après sa troisième croisade, l’abbaye des augustins, pourvu d’un somptueux clocher bleu-ciel, qui est un des principaux emblèmes de la région Wachau, ses ruelles et maisonnettes médiévales… « Après cette merveilleuse visite, nous poursuivons notre chemin pour atteindre notre hôtel, ainsi nous découvrons un hébergement au décor typiquement autrichien, dans un cadre naturel et verdoyant, l’accueil chaleureux des hôteliers : l’endroit rêvé pour se détendre après une bonne journée de bicyclette ! »

À quelques coups de pédales de la capitale

Sur le chemin de halage qui nous mène jusqu’à Vienne, la ville romaine de Tulln, nous attend, « La ville des roses » reste pleine de surprises et possède de prestigieux monuments tels que le monastère de Klosterneuburg, abritant autrefois des chanoines de Saint-Augustin, cet écrin impérial regorge de merveilles de l’art médiéval.

À quelques encablures de là se présente le berceau de la famille Habsbourg : Vienne. Vienne, le joyau baroque de l’Autriche, la ville est à la fois ancienne et nouvelle, c’est à l’impératrice Marie-Thérèse et l’empereur François-Joseph  à qui l’on doit l’architecture et les monuments baroques de la ville comme : le château de Schönbrunn, l’ancienne résidence d’été des Habsbourg, son jardin compte d’ailleurs parmi les plus beaux jardins baroques d’Europe et l’ensemble est classé au patrimoine mondial de l’Unesco ou encore le Belvédère aujourd’hui transformé en lieux d’expositions d’art. On pourrait également dire que Vienne est une capitale culturelle à ciel ouvert : ville de la musique à travers les grands compositeurs que furent : Mozart, Beethoven, Strauss, ville de la littérature et de la philosophie : Musil, Freud, Altenberg, mais également dans l’esprit de chacun Vienne est la capitale du « chocolat viennois » où « café viennois », « la tradition du Kaffeehaus » est une gourmandise inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité  par l’UNESCO. La capitale, regorge de café traditionnel où il vous sera possible d’y déguster un de ces voluptueux breuvages : Demel, une maison de tradition  au décor Rococo, ou vous pourrez dans un même temps goûter à un chocolat chaud originel et de délicieuses pâtisseries viennoises,  dont raffolait jadis l’impératrice Elizabeth d’Autriche. Vienne est riche d’une histoire, d’un passé qui ressort avec brio dans chaque élément de la capitale autrichienne.

Tout comme Cécile et Rolland, la duchesse de Bavière partis jadis aussi de Bavière en remontant le Danube pour Vienne, partir en Autriche, c’est aussi partir sur les traces de « Sissi » l’impératrice,  dite Elizabeth impératrice d’Autriche.

« La fin de notre voyage sur les rives du Danube est proche, après avoir visité Vienne : l’ancienne Vienne riche en histoire et patrimoine, mais également la jeune Vienne, surprenante de modernisme, notre voyage s’arrête sur une belle note.  Dans la continuité de notre voyage le retour vers Passau, ce fut en train, un mode de déplacement doux, qui nous permettra une dernière fois de pouvoir contempler au-dehors le paysage de ce majestueux pays. »

Le bilan des vacances

« Après, notre voyage, vient le temps de faire le bilan des vacances et du voyage, ce périple à vélo en famille nous a ravi, il nous a permis d’avoir une certaine liberté  et autonomie dans la découverte de l’itinéraire, ainsi nous avons pu prendre le temps de « voir », de « faire », tout en ayant une organisation rigoureuse  notamment pour le transport des bagages et l’hébergement. Ce fut notre premier voyage à vélo, nous avons apprécié le parcours avec des étapes aux distances adaptées, nous avons ainsi pu prendre le temps à travers toutes ses étapes de pouvoir profiter des espaces, des lieux que nous avons traversés pendant notre circuit. Nous envisageons de refaire un voyage à vélo avec Vision du Monde en Suisse sur la route du Rhin ou en France le long de la Via Rhôna. »

Merci à Cécile et Roland d’avoir partagé leur expérience de voyage solidaire à vélo en Autriche !

 

Envie de partir à la découverte de l’Autriche ? Retrouvez tous les voyages équitables et solidaires à vélo de Vision du Monde !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *