Mauritanie : nos actions pour Enfants du Désert

Depuis sa création en 1993, Vision du Monde soutient des projets de développement à travers ses destinations, dans divers domaines d’intervention : éducation, santé, accès à l’eau, à l’énergie, infrastructures, environnement…
C’est pourquoi Vision du Monde a choisi d’aider l’association Franco-Mauritanienne Les Enfants du Désert.

NOS ACTIONS SOLIDAIRES EN MAURITANIE

La Mauritanie est un pays d’Afrique saharienne d’exception. La variété des paysages, entre dunes de sable, décors lunaires de roches et canyons vertigineux, en fait une destination à découvrir.
La Mauritanie vaut aussi le détour pour la rencontre de ses habitants, peuple chaleureux et accueillant.

Voyage solidaire en Mauritanie

La région d’Adrar en Mauritanie

Avec la renaissance de l’activité touristique dans l’Adrar, de nouvelles perspectives d’avenir peuvent être entrevues pour cette région de la Mauritanie.

Vision du Monde a pris la décision de financer en 2018 un mois de fonctionnement pour l’Association Les Enfants du Désert, afin de pérenniser le fonctionnement des 6 centres de malnutritions dans la ville d’Atar. Avec une somme de plus de 1600€, l’association pourra nourrir et assurer l’hygiène et la santé des 380 enfants soignés dans ces centres.

L’ASSOCIATION LES ENFANTS DU DÉSERT

En 1999, Geneviève Courbois, en voyage dans l’Adrar, se rend compte de la misère qui touche la plupart des familles qui y vivent. Elle décide alors d’aider les enfants dans le besoin. En un an, 6 centres sont ouverts, et 500 enfants peuvent bénéficier des soins quotidiens.

Aujourd’hui, c’est 9 centres et 660 enfants dont les bénévoles s’occupent quotidiennement : nourriture, eau, électricité, hygiène…

Enfants du désert

L’association Les Enfants du Désert s’occupe des enfants dans le besoin

TÉMOIGNAGE DE LA PRÉSIDENTE GENEVIÈVE COURBOIS

« J’ avais eu un véritable coup de cœur pour ce pays, leur culture, les traditions et règles de vie qu’ils s‘imposaient, et le désert, cette étendue infinie. Je ne voyais pas encore la misère !

Je guidais les touristes pendant 7 ans lors de treks et je  marchais avec eux le long de paysages somptueux ! Et puis… et puis…

Lors d’une panne de voiture, je reste dans un campement une nuit entière où je partage la vie d’une famille : une jeune femme venait de mourir au moment de son accouchement, et le bébé était là dans les bras successifs de jeunes sœurs toutes inexpérimentées ! Elles ont voulu me le donner ! … Je l’ai refusé… le lendemain, je suis repartie en « fermant les yeux » mais pas le coeur. Qui m’a longtemps mis mal à l’aise.

Dunes dans l'Adrar, Mauritanie

Dunes dans l’Adrar, Mauritanie

J’ai alors regardé un peu plus attentivement cette population dans mes autres déplacements et c’est là que j’ai compris autre chose : dans leurs sourires et leur accueil j’ai vu une grande misère et un dénuement total qu’ils essayaient en vain de cacher ne nous offrant que le meilleur d’eux-mêmes : « dans le désert on ne possède que ce que l’on partage  ! »

J’ai été alors  plus attentive aux enfants, surtout ceux qui étaient trop calmes, tristes, maigres et qui refusaient de manger.

C’est dans ce contexte que nous sommes intervenus : mon mari était en poste à NOUAKCHOTT en 1988 au titre de la Coopération Française et j’avais aussi  décidé de changer de cap, de choisir celui des enfants et d’agir pour eux.

De retour d’un de ces voyages en brousse, en avril 1999  j’ouvre une 1re maison de 30 enfants dans un quartier très déshérité d’Atar pendant 3 mois avec mes « économies » de guide et j’eus alors la surprise au bout de ce temps de voir confirmer  mon action par le Maire qui m’a donné les moyens d’ouvrir pour l’année à venir 5 autres centres dans la ville, encadrant près de 500 enfants dès mon retour de vacances ! »

 

Vous souhaitez contribuer aux actions solidaires en Mauritanie ? Évadez-vous sur nos voyages solidaires dans l’Adrar avec Vision du Monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *