Maroc : plantation de palmiers dans l’oasis d’Hassilabiad

Au mois de mars 2018, des salariés du comité d’entreprise d’Air France sont partis en voyage solidaire dans le sud du Maroc, avec Vision du Monde. Ils ont participé à un projet de lutte contre la désertification aux côtés de l’association Hassilabiad pour l’environnement, le développement et la coopération.
Retour sur cette expérience.

 

L’association Hassi Labiad : Notre partenaire au Sud marocain 

L’Association Hassi Labiad est une association pionnière à but non lucratif qui œuvre à servir l’intérêt public des communautés rurales et autochtones dans la province d’Errachidia, au sud-est du Maroc. Constituée au sein d’un contexte socio-économique très pauvre, dans une région déserte et enclavée où les conditions géographiques sont très dures et la population est démunie et nécessiteuse, l’association Hassilabiad a lancé le défi, malgré la carence des moyens financiers, et la pauvreté des habitants de sa zone d’intervention. Le but est de pallier la situation fâcheuse vécue au sein de la population et d’améliorer ses conditions de vie, selon une approche intégrée basée sur les principes et mécanismes d’approche participative à l’aide d’un travail de proximité organisé ; tout en ayant comme objectifs la réalisation de différentes actions dans les domaines suivants : le développement durable, la protection de l’environnement et la coopération.
Lhou BOURCHOK (Secrétaire de l’association)

L’association Hassilabiad pour l’environnement, le développement et la coopération  a été créée par des intellectuels du douar Hassi Labiad – Région de Merzouga au sud-est du Maroc- en mars 1998 dans le but de collaborer avec les institutions nationales dans le développement de la région à travers la mise en place de plusieurs projets dans différents domaines.

L’association est active sur un territoire composé de 4 communes rurales frontalières : Taouz, Rissani, Sidi Ali et Mecissi.

Vallée du Drâa dans le grand sud marocain

Vallée du Drâa dans le grand sud marocain

Air France voyage avec Vision du Monde

Au printemps 2018, un groupe du CE Air France est parti avec Vision du Monde en voyage au Maroc, organisé en partenariat avec l’association Hassilabiad. Un voyage qui a permis à ce groupe de découvrir l’incroyable diversité des paysages du sud marocain et de voyager au plus proche de ses habitants.

Le voyage commence à Marrakech, en voiture, nous franchissons l’Atlas par la route spectaculaire du tizi n’Tichka et descendons vers Ouarzazate qui marque l’entrée du Grand Sud marocain. Nous suivons alors la vallée du Dadès, au pied du Haut Atlas. Les couleurs se confondent dans des tons bruns et dorés, les paysages se font plus arides.

A Kelaâ M’Gouna, à l’entrée de la vallée des Roses, les voyageurs font halte dans une maison d’hôtes familiale pour assurer l’immersion, une base du tourisme équitable et solidaire.

Cueillette dans la vallée des roses au Maroc

Cueillette dans la vallée des roses au Maroc

Le lendemain matin, les femmes de la famille nous emmènent dans les champs bordés de rosiers qui font la réputation de la vallée des Roses. Au printemps, ces roses sont cueillies à l’aube pour être distillées et transformées en eau de rose. Le groupe a participé  à la cueillette des roses  et par la suite a pris la route dans la vallée du Dadès puis la celle du Ziz.

Arrivée en fin d’après-midi dans l’erg Chebbi. Après la rencontre avec notre équipe de chameliers, la caravane s’engage dans les dunes. Ces dunes sont les plus hautes du Maroc ; peuvent atteindre 150 m. Après 2 heures de marche nous arrivons dans notre campement nomade pour y passer la nuit.

La journée suivante est une journée de randonnée chamelière. Elle nous fait aussi découvrir les hommes et les femmes qui ont su s’adapter à cet environnement exigeant.

En fin d’après-midi, le groupe, arrivé à Hassi Labiad, est accueilli par  l’association villageoise d’Hassilabiad pour l’environnement.

En compagnie de membres de l’association villageoise d’Hassilabiad, les voyageurs partent  en visite des projets de développement financés par le fonds de développement de Vision du Monde. Ils poursuivent vers l’oasis du village pour rencontrer les agriculteurs et participer à la plantation des palmiers dattiers dans les parcelles désensablées dans le cadre du projet financé par ce voyage.

Plantation de palmiers dans l'oasis Hassilabiad

Plantation de palmiers dans l’oasis Hassilabiad

L’après-midi, en véhicule, nous partons à la casbah du Caïd Ali pour découvrir cette casbah splendide, y faire un tour, accompagnés par les descendants du Caïd et y passer la nuit.

Le lendemain, journée de randonnée dans la palmeraie pour atteindre les berges de l’Oued Drâa. Une échappée à la découverte d’une activité agricole riche, sous l‘ombre des palmiers et de beaux villages en pisé.

Le voyage se termine par la visite du village fortifié en pisé, classé au patrimoine de l’Unesco et balade dans les environs de la casbah, un déjeuner dans une maison d’hôtes familiale et la poursuite du trajet vers Marrakech pour le retour du lendemain.

Comme pour tous les voyages de Vision du Monde, 3 % du prix du voyage hors taxes d’aéroport est considéré comme fonds de développement qui sert à financer des projets dans ces destinations.

Dans ce voyage, le fond de développement est versé à l’association Hassi Labiad qui opère à renforcer l’attraction et améliorer les conditions de vie des habitants du douar d’Hassilabiad.
La participation des voyageurs a financé l’achat de rejets de palmiers de très bonne qualité ainsi que la creuse des trous pour les planter. Les voyageurs d’Air France ont choisi de participer même à la plantation de ces palmiers.

Le projet de la plantation des palmiers ne s’agit pas du premier projet fruit du partenariat entre Vision du Monde et l’Association Hassi Labiad. En effet, plus de sept projets ont été financés par le fond de développement des voyageurs Vision du Monde dans la région de Hassi Labiad, à savoir :

  • Construire 10 sanitaires pour des familles nécessiteuses aux villages de Hassilabiad et Khamlia.
  • Donner 16 brebis pleines et sélectionnées d’une très bonne race DEMANE pour 16 bénéficiaires nécessiteux des 2 villages. 2 hommes handicapés et 14 femmes veuves choisis toujours selon des critères connus par une commission composée des représentants de l’association et des habitants. La femme la plus démunie a bénéficié, en plus de la brebis,d’un bélier sélectionné de la même race après son engagement de le mettre à la disposition des autres en attendant que les petits agneaux grandissent. Chaque bénéficiaire s’est engagé à mettre une petite de la même brebis à la disposition de l’association dans un délai d’un an pour les donner à d’autres bénéficiaires de la même façon tout en visant le changement progressif du troupeau local.
  • Réhabilitation de l’école du doura Hassi Labiad (peinture des salles, construction sanitaires, creusement d’une fosse septique,…).
  • Construction des sanitaires (douches et WC) du centre de l’association
  • Adduction de l’annexe du centre de l’association au douar Hassi Labiad en électricité et l’eau potable.
  • Création de 2 espaces verts au centre du douar Hassi Labiad en partenariat avec la commune locale.
  • Branchement de 2 locaux de l’association au réseau local d’assainissement (projet en cours)

Consultez tous les projets de développement au Maroc

Envie d’un voyage qui tourne autour de l’immersion et la découverte du Grand Sud marocain ? Notre voyage Nomades et Oasiens de l’Erg Chebbi est conçu pour vous !
Découvrez aussi tous nos autres voyages équitables et solidaires au Maroc !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *